fbpx

Quelques idées pour bien choisir les jeux Montessori

La pédagogie Montessori est de plus en plus plébiscitée. Parents, écoles et crèches s’en inspirent. En fait, partout où l’enfant est accueilli, on prend conscience que respecter son développement est fondamental. Maria Montessori a, à cet égard, créé un matériel pédagogique répondant parfaitement aux besoins de l’enfant. Aujourd’hui les jeux Montessori sont autant en vogue que la pédagogie. Les fabricants de jouet ont compris cet engouement. C’est pourquoi, en plus du matériel Montessori, on peut très facilement trouver des jeux Montessori.

Les jeux Montessori : adaptés aux besoins de l’enfant

Les périodes sensibles et les jeux Montessori

Vous avez sans doute repéré chez votre enfant des moments où il est absorbé par quelque chose en particulier. Ce sont les fameuses périodes sensibles repérées par Maria Montessori :

  • Ordre
  • Langage
  • Petits objets
  • Mouvement
  • Comportement social
  • Raffinement des sens

Par exemple, si l’enfant est en pleine période de raffinement des sens, vous pourrez lui proposer des coussins tactiles mais aussi avec des textures différentes. D’autre part, s’il a besoin de manipuler tout ce qui l’entoure, pourquoi pas lui proposer une activité favorisant la motricité fine ? Il va jouer et en même temps pouvoir répondre naturellement à un besoin précis. C’est très important ! Il va se sentir en pleine confiance et va expérimenter selon son besoin en toute liberté.

Les jeux Montessori favorisent l’autonomie

Et oui, toujours selon la pédagogie Montessori, favoriser l’autonomie est fondamental. Premièrement, l’enfant cherche son indépendance. Deuxièmement, l’adulte doit pouvoir lui offrir l’environnement et les activités qui vont mener l’enfant à cette autonomie si naturelle.

En somme, c’est l’enfant qui joue, pas l’adulte. Donc, Il doit être actif dans le jeu. Lorsque vous lui donnez un jouet nouveau, laissez-le faire son expérience librement. Il va découvrir comment il marche. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas jouer avec son enfant !

Vers la beauté et l’esthétisme : Qu’est-ce qu’un « beau » jouet ?

Maria Montessori nous dit qu’il faut aider les enfants à développer leur sens de l’esthétique. Que pensez-vous alors de l’orange flashy sur un plastique ultra brillant ? Certains font même de la musique. Musique vous dites ? Bon, partant de ce fait, peut-on considérer que l’enfant a besoin de cet environnement esthétique pour se développer ? En fin de compte, non… Donnez à votre enfant, un hochet en bois avec une petite clochette (qui fait donc le son de la clochette…) et vous verrez vite la différence. Pour ces raisons, les matériaux comme le bois, les couleurs douces et les sons naturels vont développer chez votre enfant le sens de l’esthétique et de la beauté.

Le jeu Montessori en toute simplicité

Le jeu doit être simple. En effet, il doit répondre à un besoin et viser un objectif. Il doit également contenir une information. Cela suffit amplement. L’enfant n’a pas besoin de trop de stimulation. A vrai dire, cela peut même être perturbant. Il a besoin de simplicité pour favoriser sa concentration.

Les objets du quotidien : Des jeux Montessori ?

 

Jouer pour découvrir le monde

Les enfants aiment faire comme les adultes. Ils vont vers nous pour apprendre en nous imitant. Ils adorent fouiller dans les tiroirs à la recherche d’objets aussi variés que possible. C’est qu’en effet, les objets du quotidien leur permettent de découvrir leur environnement. C’est pourquoi, ils adorent avoir une multitude d’objets à disposition. Ces objets vont les aider à développer leurs sens. Grandes expériences en vue ! N’hésitez pas à faire les fonds de vos tiroirs…

Les objets du quotidien permettent aussi à l’enfant de participer à la vie de la famille. Ainsi, ils se construisent une représentation plus réelle du monde.

Adapter l’environnement : Jouer librement

 

La maison, l’espace

Enlever les objets fragiles qui attirent l’enfant (certainement par leur beauté !) et organiser la maison pour qu’il puisse circuler et expérimenter tranquillement évite de freiner l’enfant. Il doit pouvoir bouger, développer sa motricité. En effet, parcourir son environnement en toute sécurité va lui donner confiance en lui. Ainsi, il va s’épanouir en toute bienveillance.

 

Les jeux Montessori à disposition

Les jouets de l’enfant, s’ils sont cachés dans un coffre à jouets, provoquent chez l’enfant un besoin de requérir l’aide de l’adulte pour obtenir ce qu’il ne voit pas. Optez pour la petite étagère en libre-service. Mais encore, les petits casiers et les paniers. L’objectif est en définitive que l’enfant ait accès à ses jouets adaptés en toute autonomie : des jeux Montessori.

Les jeux Montessori : quelques exemples essentiels

Les coussins sensoriels

Ce sont de petits coussins que l’on forme par paire. On choisit une texture de tissu, une couleur. On peut aussi y mettre des graines ou les parfumer. C’est le travail de la mise en paire que l’enfant va faire. En s’amusant à toucher et sentir ses coussins il arrivera à un moment à les mettre en paire. De longs moments d’exploration et d’expérience en perspective !

Les paniers à trésors

Vous pouvez composer un petit panier avec des objets du quotidien. Effectivement, l’enfant va adorer manipuler ces petits objets qui vont avoir du sens pour lui. Vous pouvez en changer le contenant lorsque vous avez observé que votre enfant ne s’y intéresse plus.

Les sacs à mystère

A vrai dire, c’est le même principe que le panier à trésor, le côté « caché » en plus. C’est plutôt la permanence de l’objet que l’enfant va expérimenter à travers ce qui disparaît dans le sac et apparaît dans la main.

Les boîtes de permanence de l’objet et encastrements

Les boîtes de permanence de l’objet permettent à l’enfant d’appréhender ce qui n’est pas là provisoirement. En fin de compte, il apprend grâce à la disparition de l’objet et sa réapparition dans le tiroir que la disparition n’est pas permanente. En bref, il finira par comprendre que quand vous n’êtes plus dans son champ de vision, vous ne disparaissez pas !

Les boîtes d’encastrement favorisent la motricité et la coordination œil/ main. L’enfant, tout en s’amusant, travaille son poignet et la précision de son geste.

Les disques sur tige

Une tige verticale et trois disques creux (assez gros pour commencer) à empiler sur la tige. Très facile n’est-ce pas ? Ensuite, quand l’enfant est à l’aise, on prend la tige horizontale et les trois disques.  Vous n’imaginez pas la concentration et la patience qu’il va falloir à votre enfant pour réussir ces deux activités.

Les imagiers

Entre 0 et 6 ans, l’enfant est dans l’explosion du langage. La période sensible qui correspond va le pousser vers les livres, les images. C’est pourquoi, il est intéressant ce lui proposer des imagiers Montessori. Ils sont très bien faits. En particuliers les dessins qui sont très près de la réalité.

En somme, les jeux Montessori sont simples avec des objectifs simples. Ils favorisent la prise d’indépendance physique et psychique, fondamentales dans la pédagogie Montessori. Tout compte fait, les enfants apprennent en s’amusant et répondent naturellement à leur besoin au bon moment. Évitez les jeux ultra colorés et sonores qui donnent une multitude d’informations aux enfants qui ne savent pas, finalement, quoi en faire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formations

Retrouvez la joie et la sérénité en famille Retrouvez la joie et la sérénité en classe

Rejoignez-nous sur votre réseaux préféré :

Testez-vous

advertisement
Quelques idées pour bien choisir les jeux Montessori
Notez cet article

Privacy Preference Center

Statistiques

aaaaaaaaaaaa

bbbbbbbbbbbb
dddddd

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?

Are you sure?

By disagreeing you will no longer have access to our site and will be logged out.

Pin It on Pinterest

Share This