fbpx

Découvrez les grands principes de l’espace Montessori

En nous mettant à la place de nos enfants quelques instants, nous pouvons généralement constater qu’à la maison, tout est plus ou moins haut et inaccessible. A l’école, notre liberté de mouvement est limitée. Partout où nous évoluons, nous sommes entourés de contraintes inadaptées à notre développement naturel. Avec beaucoup de bienveillance, la pédagogie Montessori nous invite à repenser l’espace. Et si nous créions à nos enfants leur espace  Montessori ?

L’espace Montessori, c’est quoi ?

C’est sans aucun doute la façon d’aménager tout espace d’accueil de l’enfant selon la pédagogie Montessori. Cela peut être dans une école publique, une école privée, une crèche, un centre de loisirs ou chez soi si l’on fait l’école à la maison. Aussi, on peut aménager sa maison et créer une ambiance bienveillante qui favorise le développement de l’enfant.

L’espace Montessori est un lieu pensé pour être totalement adapté aux enfants. En effet, c’est l’organisation de l’espace selon la pédagogie Montessori qui va engendrer l’autonomie de l’enfant. Qui dit autonomie, dit indépendance !

Que ce soit Montessori à la maison ou en classe maternelle, l’espace Montessori répond à une organisation précise qui permet à l’adulte (éducatrice, enseignante, parents) d’individualiser suffisamment sa relation avec chaque enfant.

Les critères d’aménagement de l’espace Montessori

L’ordre

L’enfant a besoin de repères clairs pour être autonome. De sorte que plus il y a de l’ordre autour de l’enfant plus il va pouvoir s’orienter. Ainsi, il mènera ses activités dans le calme, avec facilité et dans la concentration.

Selon Maria Montessori, l’ordre extérieur reflète l’ordre intérieur. Il facilite l’orientation, la concentration et le développement des facultés logiques. En fin de compte, un enfant désordonné subit le manque d’ordre de son environnement.

Le matériel pédagogique se range selon un ordre prédéfini qui suit le sens de l’écriture et la progression de la difficulté (le plus facile à gauche et le plus difficile à droite). Par conséquent, cela implique une organisation rigoureuse des étagères où l’éducatrice place le matériel pédagogique. Les enfants se souviennent de cet ordre. Sous le regard bienveillant de l’institutrice, ils vont et viennent à leurs activités en respectant cette harmonie de l’ambiance bienveillante.

Le mobilier de l’espace Montessori : Aide moi à faire seul

Tout doit être accessible à l’enfant dans l’espace dans lequel il vit ou évolue. Partant de ce fait, le mobilier doit lui être entièrement adapté. C’est primordial ! Effectivement, les étagères, les placards, les porte-manteaux à la taille de l’enfant vont contribuer à favoriser son autonomie.

Dans un espace Montessori, l’enfant est en mouvement. C’est pourquoi il faut choisir un mobilier léger. L’enfant doit pouvoir bouger sa table et sa chaise seul. Également, le mobilier fait dans l’espace une place importante aux tapis de sol que l’enfant déploie pour ses activités.

Une décoration esthétique

Si l’ordre amène le calme et la concentration, nous pouvons en dire autant de la décoration de l’espace que l’on aménage. Les enfants sont sensibles à l’esthétisme. Ainsi, pour les encourager à découvrir le matériel qui leur est proposé dans la classe, ou les jeux et jouets à disposition dans leur maison, l’adulte a besoin de porter une attention particulière à rendre l’environnement de l’enfant beau et propre.

Des objets visibles, accessibles et placés de manière logique

De manière à facilité l’autonomie de l’enfant, nous avons besoin de faire en sorte que les objets (matériel, vêtements, accessoires, etc.) soient visibles de l’enfant. En effet, l’enfant a une tendance naturelle à se diriger vers ce qu’il voit. C’est pour cela que les écoles Montessori placent le matériel sur des étagères (et non dans des placards).

Afin que l’enfant puisse faire les choses par lui-même, il est important que les objets lui soient accessibles. Sinon, il aura toujours besoin de solliciter un adulte pour lui donner l’objet qu’il désire utiliser. Un espace montessori propose donc les objets à hauteur de l’enfant. L’adulte dispose peu d’objets sur chaque étagère de manière à ce que l’enfant puisse les attraper et les ranger facilement.

Enfin, les objets ont besoin d’être placés de manière logique. Cela facilite son autonomie et sa confiance en soi. En effet, si la place des objets est pensée de manière logique par l’adulte, l’enfant aura plus de facilités à l’utiliser. Ainsi, il se retrouvera plus facilement dans une situation de réussite et cela améliorera son estime de lui.

L’espace Montessori à l’école

La pédagogie Montessori commence à s’appliquer aux classes maternelles et élémentaires du système d’enseignement classique. Des écoles privées, la plupart du temps hors contrat, voient aussi le jour.

Le libre choix

Dans une classe organisée en espace Montessori, c’est le libre choix qui guide l’enfant vers le matériel pédagogique. Laisser l’enfant choisir librement son activité a pour conséquence qu’il est davantage enthousiaste et concentré dans son travail. En effet, c’est lui qui l’a choisi !

C’est ainsi que l’on voit parfois des enfants apprendre à lire vers 3 ou 4 ans. Quand ils y sont poussés par un désir intérieur, ils apprennent plus vite et avec enthousiasme.

Le choix est libre, mais l’activité est cadrée. En effet, le professeur des écoles fait une présentation par exemple d’un matériel sensoriel, de la Tour rose ou des lettres rugueuses à un enfant. Ensuite il peut s’y exercer quand il le souhaite. En revanche, il ne peut pas utiliser un matériel qui ne lui a pas encore été présenté. Pour avoir une présentation du matériel, soit la demande vient de l’enfant, soit la proposition vient de l’enseignante.

L’espace Montessori organise les apprentissages

Dans une école Montessori, le matériel est disposé selon le thème qu’il englobe.

En maternelle par exemple, il y a donc cinq espaces :  vie pratique, matériel sensoriel, langage, mathématiques et culture. Chaque enseignant organise son espace en fonction de son expérience avec le matériel spécifique qu’il pense être le plus adapté aux enfants. En effet, Maria Montessori répétait souvent que l’école ne devait pas être un espace figé. Un exemple récent et révélateur: la transformation de l’espace traditionnel d’une classe en espace Montessori à Gennevilliers par Céline Alvarez.

Des ambiances différentes s’organisent autour d’ensembles d’âge : La maison des enfants (3-6 ans) et l’école élémentaire (6-12 ans). Cette dernière ambiance aura encore accès à du matériel sensoriel si un enfant en ressent le besoin. L’organisation de l’espace s’effectue en fonction des domaines de matières : langage, mathématiques, géographie, sciences etc.

L’espace Montessori en crèche

Maria Montessori a travaillé sur le développement de l’enfant de la naissance à trois ans et a ainsi pu créer un espace Montessori adapté aux tout-petits. La formation Montessori pour les 0-3 ans rencontre un succès certain et pousse les professionnels de la petite enfance à créer, transformer leurs espaces en espace Montessori afin d’éveiller au mieux les jeunes enfants.

Le Nido

De la naissance à environ 8 mois. Le Nido est un espace pensé selon les besoins propres du nouveau-né. En effet, son développement est conséquent. On parle d’esprit absorbant inconscient. Il est donc fondamental d’organiser l’espace dédié pour favoriser son développement et répondre à son rythme biologique. Le Nido, c’est un cocon : tapis au sol confortable, miroir pour se regarder et mobiles conçus pour ses besoins.

Le grand Nido

A partir de 8 mois, l’enfant commence à se déplacer à quatre pattes puis debout. L’espace Montessori dans lequel il évolue alors s’organise en fonction de ses besoins d’exercer sa motricité. Aussi, dans cet espace Montessori, l’éducatrice commence des mini présentations : Par exemple les boîtes d’encastrement. L’espace Montessori favorise son indépendance et son autonomie. En fin de compte, il commence à découvrir son environnement et s’imprègne du monde qui l’entoure de manière positive.

La communauté enfantine

Les jeunes enfants intègrent la communauté enfantine vers 12-18 mois (à partir de la marche assurée). Elle est organisée comme une mini classe. En plus de toutes l’activité sensorielle proposée au grand Nido, le pédagogue va intégrer les premiers éléments de la vie pratique. C’est aussi l’âge de ce que Maria Montessori appelle le « maximum effort ». Donc l’espace Montessori a besoin de proposer à l’enfant des choses lourdes qu’il pourra transporter. On va également proposer du matériel qui favorise le développement de la coordination oeil-main.

La communauté enfantine est elle aussi organisée selon les grands principes de l’espace Montessori : l’ordre, le mobilier adapté et un environnement doux et apaisant, favorisant l’adage célèbre « apprends-moi à faire seul. »

Organiser sa maison selon les critères de l’espace Montessori

Les grands principes

Un espace Montessori, vous l’aurez compris, répond à des critères particuliers. Très bien, mais peut-on faire ça chez soi ? La méthode Montessori a été pensée pour les écoles, mais peut-on l’adapter à la parentalité ? Mais oui, évidemment ! Il suffit de revoir l’aménagement de sa maison pour que votre enfant puisse s’épanouir en toute sécurité et librement.

En effet, en prenant en compte les grands principes de l’espace Montessori, vous réussirez à aménager votre espace pour l’adapter à votre enfant. En respectant les principes de l’ordre et ceux de l’accessibilité des objets, vous pourrez améliorer le développement de son autonomie et votre relation.

La chambre Montessori

Nous avons écrit un article spécialement dédié à l’aménagement de la chambre Montessori que je vous invite à lire.

Mettre à sa hauteur ce qu’on veut l’inciter à faire

En ce qui concerne le salon et les autres pièces à vivre, l’idée est de mettre à sa hauteur tout ce qu’on veut lui souhaiter de faire. Par exemple pour qu’il mette son manteau au porte-manteau : lui mettre un porte-manteau à sa hauteur. Afin qu’il puisse dresser la table : mettre la vaisselle à sa hauteur. Pour qu’il puisse se laver les mains seul, mettre des petites marches à sa disposition devant l’évier. De manière à ce qu’il ramasse ses miettes : mettre une pelle et une balayette accessible facilement pour lui. Pour qu’il se familiarise avec la lecture : mettre ses livres en vue et facilement accessibles. Si on désire qu’il joue plutôt que de regarder des dessins animés : mettre ses jeux et jouets en vue.

Enlever de son environnement tout ce qui lui est interdit

A contrario, on va enlever de son environnement tout ce à quoi on ne veut pas qu’il touche. Par exemple, pour les produits dangereux, l’idéal est de les mettre en hauteur. Certaines familles n’aiment pas que les enfants touchent au téléphone. D’autres ne souhaitent pas que les enfants manipulent les bibelots de famille. D’autres familles désirent que les enfants ne grignotent rien d’autre que des fruits entre les repas et vont donc enlever les biscuits de la portée des enfants. En fonction de vos règles et de vos valeurs, pour vous éviter d’avoir à lui répéter 50 fois de ne pas y toucher, l’espace montessori nous invite simplement à disposer ces choses en dehors de la vue ou de la portée de nos enfants.

L’espace Montessori à la maison est accessible à tous

Évidemment, on fait en fonction de la disposition des pièces de sa maison, mais sachez que c’est largement faisable. L’espace Montessori, adapté à tous les enfants, va vous étonner. Vous pourrez, en fin observateur, constater les bienfaits qu’il apporte au développement et à l’épanouissement de votre enfant.

Rejoignez-nous sur votre réseau préféré :

Testez-vous

advertisement

Formations Complètes

Retrouvez la joie et la sérénité en famille Retrouvez la joie et la sérénité en classe

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez les grands principes de l’espace Montessori
5 (100%) 4 votes

Pin It on Pinterest

Share This